Hier soir, j’étais invitée à manger chez mon amie Mariève de Brutalimentation qui m’a proposé d’apporter le dessert. Qu’est-ce qu’on prépare pour une amie traiteur de qui on a tout à apprendre en matière d’agencement de goût ? Un truc simple, brut. J’ai pensé à un clafoutis. Restait juste à trouver comment le véganiser.

Publicités

Panna cotta à n’importe quoi

J’ai tendance à ne jamais répéter une recette. Ce serait comme me couper du plaisir de découvrir de nouvelles saveurs et peut-être aussi me ralentir dans ma recherche du plat parfait. Mais là, je dois avouer que depuis deux ou trois semaines, j’ai du refaire ces panna cotta une bonne demie douzaine de fois, dans toutes les variances possibles. À chaque fois, plaisir fou au bout de la cuillère. Pour un dessert prêt en moins de cinq minutes, on ne peut pas trouver mieux. Un gros merci à Catherine de qui je me suis inspirée pour faire ce miracle.

Quelques recettes d’été pour profiter des belles journées

Si je me fie à mon calendrier, nous sommes pratiquement à la moitié de l’été. Même si les boutiques semblent pressées de nos traîner avec l’automne avec leurs étalages de rentrée des classes et de cols roulés, on a encore un peu de temps pour faire des réserves de vitamine D et expérimenter avec des recettes estivales. Contrairement aux billets sérieux sur l’aquaculture, les pesticides et la souffrance animale qui peuvent quand même attendre un peu, j’ai accumulé au cours des dernières semaines plein de petites idées qui sont toutes indiquées pour profiter de ce qui nous reste de beaux jours. Alors les voici :

Les sablés aux fraises végans de Jae Steele

J’ai déjà parlé de mes souvenirs d’enfance liés aux fraises. Au-delà de la cueillette, je me souviens qu’une fois par année, mes parents m’amenaient chez St-Hubert expressément pour que je puisse manger le shortcake aux fraises. C’était la grande sortie. J’avais droit à l’apéro pour enfants (du 7up avec de la grenadine, bonjour le sucre), à quelques morceaux de poulet avec des frites et surtout, au dessert que j’attendais toute l’année. Du gâteau, des fraises, de la crème. J’avais conservé l’impression que le shortcake aux fraises était une spécialité de St-Hubert et qu’on devait se taper le poulet pour pouvoir en manger jusqu’à ce que je tombe sur la recette de Jae Steele, publiée dans son nouveau livre, Ripe from around here. De vrais sablés entre lesquels on trouve une onctueuse crème de cachous et des tonnes de fraises. Et pour faire un peu fancy, j’y ai ajouté un étage de compote de rhubarbe. Un super dessert prêt en quelques minutes qui nous ramène aux étés de notre enfance à la première bouchée.