Local et loquace

Ouverture de Fait ici et lancement de Ripe from around here

L’actualité de ce début d’été en alimentation éthique (si si, ça existe) est marquée par les nouvelles locales. Alors que les premiers paniers bios sont livrés, que les marchés de quartier s’installent et que le terme « locavore » fait son apparition dans le Larousse, un premier magasin général spécialisé en produits locaux, Fait ici, ouvre ses portes dans la Petite Bourgogne et Jae Steele lance son nouveau livre Ripe from around here.


Magasin général

Fait ici n’a ouvert que la semaine dernière mais voilà plusieurs mois que ses nouveaux propriétaires, Lindsay et Jackson bloguent avec passion en racontant les rénos de leur boutique et leurs découvertes. La transparence et l’esprit de partage qui a marqué la naissance du projet donnent le ton au magasin. Pour chaque produit qu’on retrouve sur les tablettes, son origine et la distance parcourue sont indiquées. Et les propriétaires ont à chaque fois une histoire à raconter.

On trouve donc chez Fait ici fruits et légumes bio provenant de la ferme Sanders dans les cantons de l’Est avec qui Lindsay et Jackson ont tissé des liens serrés, mais aussi de la viande bio de chez Diane et Victor Blais (des anciens producteurs porcins qui ont pris un virage bio), des produits d’épicerie courante comme la farine Moulin Abenakis, quelques produits pour le corps comme les  crèmes Smith Farms fabriquées à Saint-Policarpe, les sacs de provision Credo Bags (qui offrent d’indispensables filets à fruits et légumes), des couches, des jouets d’enfants, etc. Et tout ça est à 75% d’origine locale.

Fait ici propose également des repas légers préparés sur place qu’on peut déguster en discutant avec les voisins sur une jolie terrasse aménagée derrière la boutique. Une bonne idée qui permettra aussi de réduire les pertes en transformant en gaspacho les tomates un peu fanées. On pourra aussi bientôt laisser ses vêtements à nettoyer à sec à la boutique et ils seront envoyés chez un nettoyeur écolo.  Évidemment, on ne trouve pas encore chez Fait ici tous les ingrédients nécessaires pour préparer un souper cinq services, mais la jeune boutique peut très bien devenir un incontournable petit marché de quartier où il fait toujours plaisir d’arrêter.

Fait ici est situé à quelques pas du marché Atwater, dans la section très branchée et foodie de Notre-Dame à côté de Joe Beef et en face du Burgundy Lion.

Fait ici
2519, Notre-Dame O., Montréal (métro Lionel-Groulx)
www.faitici.ca

Bien mûri

J’ai beaucoup parlé de Get it Ripe, le premier livre de recettes végan de Jae Steele.  Ça reste après deux ans mon livre préféré, que j’ai offert à plusieurs copines. (En fait, je le prête mais comme il ne revient pas, je m’en achète à chaque fois une nouvelle copie.) Je crois bien avoir essayé chacune de ses recettes et il y en a quelques unes, comme les sobas au kale que je dois avoir faites une douzaine de fois. Et même si j’ai plusieurs autres livres de cuisine végan, je continue à m’y référer que ce soit pour connaître les temps de trempage et de cuisson de graines ou de légumineuses ou pour me rappeler les bases d’une alimentation végé santé.

Le rapport qui se crée entre un lecteur et un auteur de livre de cuisine est assez singulier. Un livre de cuisine, ce n’est pas comme n’importe quel essai qu’on lit une fois et qu’on range sur un rayon de bibliothèque. C’est un livre avec lequel se développe une relation de confiance. On ne saura qu’après les 45 minutes de cuisson si le gâteau dans lequel on a mis pour 5$ de noix et une demie canne de sirop d’érable sera vraiment bon. Et si ce n’est pas le cas, on hésitera à lui donner une seconde chance. Et au-delà du goût, j’ai tendance à ne pas accorder crédit à un auteur qui utilise de la margarine à outrance et j’ai envie que mon plat soit équilibré sans que j’aie besoin à chaque fois de tout calculer. Avec Jae, pas besoin de réfléchir. Tout sera bon, sain, équilibré.

Son nouveau livre, Ripe from around here propose près de 200 recettes de jus, de déjeuners, de plats principaux, d’accompagnements et de desserts mais cette fois-ci, l’accent est mis sur les produits locaux et de saison. Comme Jae habite Toronto, les références qu’elle donne sont parfaitement applicables à Montréal. Ripe from around here, c’est un livre qu’on a envie de traîner avec soi au marché et grâce auquel on aura l’idée de s’acheter des shiitake et des feuilles de pissenlit pour se faire un sauté et qui nous donnera le goût de prendre une botte de pousses d’ail pour préparer un pesto.

L’été dernier, j’ai eu la chance d’être testeure pour ces nouvelles recettes et c’était en même temps mon premier été à recevoir des paniers bios à chaque semaine. J’ai trouvé dans Ripe from around here toute l’inspiration nécessaire pour tirer pleinement profit des arrivages de la ferme avec des recettes savoureuses et originales, mais qui ne demandent pas de courir à l’épicerie pour trouver les 24 ingrédients manquants. J’ai découvert des plats fabuleux comme le pad thai cru, les muffins à la rhubarbe et aux fraises et ceux aux patates douces, le végé pâté et l’incroyable gâteau au chocolat-zucchini. Au-delà de la qualité des recettes, le livre est particulièrement bien fait, avec un index qui mélange les noms des plats et les ingrédients, une introduction bien documentée sur le pourquoi et le comment du local, de belles photos et une foule de conseils pratiques.

Ripe from around here
Jae Steele
Arsenal Pulp Press. 2010. 263 p. 24.95$
www.domesticaffair.blogspot.com

Publicités