S’occuper de son oignon

Oignon au four et poireau vinaigrette

Lorsque j’ai visité Proef, le restaurant de la designer Marije Vogelzang j’ai été absolument séduite par l’oignon rouge cuit au four. La serveuse m’avait alors expliqué que l’oignon était simplement cuit à feu doux, dans sa peau, pendant environ une heure. C’est tout. Vraiment ? Oui oui. J’y croyais pas trop, mais fallait bien essayer.

Un oignon rouge dans sa peau, un four à 350F, une grosse heure. Au moment de servir, j’ai ouvert l’oignon en faisant deux entailles et j’y ai versé une sauce à base de tofu soyeux dans laquelle j’ai ajouté un peu de vinaigre de vin rouge, de raifort et de miel que j’avais mise au frigo quelques minutes. La sauce froide vient se mêler à la chair tendre, juteuse et fumante de l’oignon. Même sans la porcelaine de Marije Vogelzang, c’était divin.

Pour rester dans le ton des légumes bruts (voilà qui devrait plaire à Mariève !) j’ai aussi préparé des poireaux vinaigrette. Poireaux coupés sur le sens de la longueur cuits à l’eau bouillante et salée 10 minutes avant d’être égouttés. Pour la vinaigrette, jus de citron, huile, moutarde, sel, poivre.

J’ai servi le tout avec une salade de légumes racine à l’érable et voilà! Un sublime repas du mardi conjuguant fond de frigo et souvenirs de voyage.

Publicités