Fleurs coupées

Fleurs de courge farcies au tofu de maïs et pesto de coriandre

J’ai profité de ma visite à San Francisco en mai dernier pour visiter le restaurant Millenium, probablement le plus grand restaurant végan au monde dont je parle assez souvent ici. J’ai visité le célèbre resto à deux reprises, la dégustation totale à chaque fois, la succession d’épithètes à chaque plat. Mais si je devais en choisir un seul, celui qui m’a le plus marquée, ce serait les «Pumkin Seed Crusted Stuffed Squash Blossom.» Des fleurs de courges farcies avec du tofu citronné à la sauge et servies avec des champignons sautés et de la confiture de groseilles.

La semaine dernière, je recevais des amis pour la St-Jean-Baptiste et j’ai décidé de m’essayer aux fleurs de courge farcies. Première question, ça se trouve des fleurs de courge ? Vive Twitter quand on a des questionnements fondamentaux comme ça. En quelques instants, une demie douzaine d’amis me répondaient que oui, j’allais trouver ça au marché Jean-Talon. Ensuite, fallait trouver une recette. Les fleurs de courge sont surtout consommées au Mexique (on les appelle flor de calabaza) et on les mange en soupe, dans des empanadas ou encore farcies de fromage et frites. Les végétaliens farcissent leurs fleurs de courge de crème de cachous ou encore de tofu, comme au Millenium. Et c’est justement en cherchant des variantes végétaliennes à tendance mexicaine que je suis tombée sur une recette publiée par Millenium dans son livre, The Artful Vegan. On y revient toujours.

La recette est disponible sur Google Books mais je vous la traduis avec mes variantes. Comme toutes les recettes de Millenium, il s’agit d’un assemblage de plusieurs recettes mais vous allez voir, il y a plein de trucs qu’on peut faire d’avance.

Pour 6 personnes, en entrée.

Pesto de coriandre

  • une gousse d’ail rôti (on l’a mise au four quelques minutes)
  • 1 càtb d’huile d’olive
  • 1/2 tasse de noix de pécan
  • 1 gros paquet de coriandre
  • 2 càt de miso
  • sel
  • 1/4 tasse d’eau

Tout mettre au robot jusqu’à consistance voulue. Ajouter de l’eau au besoin.

Fromage de tofu

  • 170 g de tofu égoutté (un demi paquet)
  • 1 càtb de tahini (optionnel)
  • 1 càt de levure alimentaire
  • 1 càt de vinaigre de prunes (umeboshi). J’ai utilisé du vinaigre de champagne.

Défaire le tofu en morceaux. Ajouter tous les ingrédients. Mettre la moitié de la préparation au robot jusqu’à consistance crémeuse, puis mélanger à la première moitié.

Préparation de maïs

  • Un paquet de maïs biologique surgelé Stahlbush
  • 2 càt d’huile d’olive
  • 1 piment séché en miettes
  • 2 càt de cumin
  • 2 càt d’origan
  • 2 càt de sel

Préchauffer le four à broil. Mettre un peu d’huile sur une plaque à biscuit. Dans un bol, mélanger tous les ingrédients et cuire 7 à 10 minutes jusqu’à ce que le maïs brunisse. Laisser refroidir. Quand le maïs est assez froid pour être manipulé, l’intégrer au fromage.

Assemblage

  • 12 fleurs de courge délicatement nettoyées (j’ai acheté les miennes chez Birri et Frères au Marché Jean-Talon).
  • 3 courgettes coupées en petits dés.
  • 2 petits oignons
  • 1 jalepeno sans graines et émincé
  • 2 càt de graines de coriandre
  • Jus d’une lime
  • 1 càt de tamari
  • 6 tranches d’avocat (pour garnir)
  • 6 quartiers de lime (pour garnir).

Farcir chaque fleur de courge avec la préparation de fromage-maïs.
Préchauffer le four à broil. Dans un bol, mélanger tous les ingrédients restants (sauf les avocats et les quartiers de lime) et cuire une dizaine de minutes en mélangeant souvent. Réserver au chaud.
Mettre les fleurs de courge farcies sur la même plaque, les brosser avec un peu d’huile, saler et mettre au four 4 minutes. Retourner et laisser deux minutes.

Déposer deux fleurs de courge dans chaque assiette et garnir de la préparation de courgettes, d’un peu de pesto, d’une tranche d’avocat et d’un quartier de lime.

* * *

Résultat ? Éblouissant. Ça goûte le truc compliqué. Et c’était presque aussi bon que dans mon souvenir.

En plat principal, j’ai servi un tout simple bol du dragon inspiré par Jae Steele et mon panier bio et comme dessert, l’incroyable « shortcake aux fraises » que Jae propose dans son nouveau livre, Ripe from around here, que je vais peut-être vous copier sous peu tellement c’était un pur délice !

(La photo est laide, j’avoue. Mais comprenez, j’avais vraiment hâte de manger!)

Publicités