Pâté de patates

Montignac doit se retourner dans sa tombe. De la pâte. Des patates. C’est tout. Mais Martin se fait rassurant, on n’est pas devant le degré zéro de la nutrition : « mes ancêtres passaient l’hiver en mangeant ça ». En fait, le pâté aux pommes de terre est une spécialité de sa région, l’Auvergne et peut même se vanter d’avoir son Wikipedia. On y apprend notamment qu’il s’agit d’un plat « particulièrement épais et nourrissant » et que Rudolf Schenker, le guitariste de Scorpions en est fan et exige sa présence dans les loges pour se restaurer en fin de concert. C’est du sérieux.

Ingrédients

  • Un paquet de pâte feuilletée du commerce
  •  4-5 pommes de terre en tranches minces (3 mm)
  • 3 gousses hachées finement
  • 4 échalotes françaises hachées finement
  • du persil (du frisé, pas l’italien, ce serait un sacrilège).
  • sel, poivre
  • 1/2 tasse de crème de soya (Belsoy)

Méthode

  • Préchauffer le four à 350F;
  • Placer une pâte feuilletée dans le fond d’une assiette à tarte (pas huilée);IMG_3233
  • Étendre une rangée de patates, un peu d’ail, d’échalote, de persil, de sel, de poivre, puis une autre rangée de patates jusqu’à ce qu’il n’en reste plus;
  • Refermer avec une autre pâte feuilletée;
  • Faire un trou au centre et une petite cheminée avec du papier parchemin;
  • Cuire environ 1h, retirer du four.
  • Verser la crème par la cheminée
  • Servir avec une salade verte et un verre de rouge en écoutant France Culture.

 

 

Publicités