Amuse bouche > 28 mai 2010

Revue de presse

Cette semaine : les préférences sexuelles de Nicolas Cage, les problèmes liées à l’huile de palme, des recettes de rhubarbe et beaucoup d’autres !

La théorie

Les poissons, plus intelligents qu’on ne le croit.

Un projet de charte de qualité pour l’industrie agroalimentaire québécoise (avec adhésion volontaire)

Une nouvelle étude le confirme. Les aliments bio n’ont pas plus de valeur nutritive (mais ont plein d’autres qualités. La « tracabilité » des aliments biologiques est souvent plus faciles et surtout, le bio protège l’environnement et nous protège contre les insecticides/pesticides. De bonnes raisons de continuer à manger bio.)

Peut-on envisager une diète sans viande pour les chiens et chats ? Peut-être.

Un excellent dossier du Figaro sur le problème de l’huile de palme et un autre, dans le Monde Diplomatique.

Michael Pollan sur le début d’une prise de conscience sur ce qu’on mange à travers 5 livres dans NY Review of Books.

Au tour de Métro de présenter sa politique sur la pêche durable– en place dans un an.

Dans The Economist, un grand dossier sur la question de l’eau.

Les informations nutritionnelles dans les menus de restos aident-elles à faire de meilleurs choix ?

Étiquette « humanely raised » sur des poulets qui ne le sont pas du tout

La pratique

Une petite liste des aliments qui sont le plus susceptibles de contenir des pesticides et des aliments propres, à garder dans son portefeuille.

Redécouvrir le kale, notamment en proposant de le sécher. Quelle bonne idée !

Une entrevue avec Jae Steele sur son nouveau livre de cuisine végan « Ripe from aound here ».

Un article du San Francisco Chronicle sur les restos végan à San Francisco. En prime, la meilleure recette de végéburgers au monde.

Des recettes de salades crues, parfait pour Montréal ces jours-ci.

Que faire de ses restes de riz ou de moutarde ? Plein d’idée de Martha Stewart !

Grillades de légumes printaniers.

Pour une journée sans viande dans les cantines scolaires en France.

C’est le temps de la rhubarbe. Plein d’idées pour l’utiliser.

Le reste

Nicolas Cage choisit les animaux qu’il mange… en fonction de leur façon de baiser !

Publicités