6 bonnes raisons de manger de la viande ?

Le New York Times organisait le mois dernier un concours dans lequel on invitait les lecteurs à soumettre de courts textes qui donnait des raisons éthiques de consommer de la viande. Initiative des plus intéressantes : au lieu de demander aux végés de justifier leurs positions, on déplace le fardeau de la preuve chez les carnivores.

Le jury composé de Peter Singer, Michael Pollan, Jonathan Safran Foer, Mark Bittman et Andrew Light a choisi six textes finalistes. On invite maintenant les lecteurs à voter pour leurs textes préférés avant le 24 avril.

Je vous invite à jeter un oeil, à voter, et à partager vos impressions ici. Quel est votre texte préféré ? Pourquoi ? Y a-t-il des arguments que vous lisez pour la première fois et qui vous semblent intéressants ?

Pour ma part, c’est le premier texte, I’m About to Eat Meat for the First Time in 40 Years qui me semble le plus juste. L’auteur y explique que la seule viande éthique est celle qu’on s’apprête à produire en laboratoire. En effet, s’il n’y a ni souffrance ni exploitation, il n’y a pas de problème moral à la consommation de viande. Dans les autres textes, on peut lire plusieurs argumentent pour la consommation de viande pour des raisons environnementales et une condamnation de l’élevage industriel et d’une trop grande consommation de viande. Par contre, et c’est là ma grande déception, personne ne répond à au problème du spécisme, qui est au coeur de la réflexion sur le statut moral des animaux.

Publicités