Le Devoir, libre de penser ?

Le cahier « Festin des Fêtes » du Devoir

À quoi devrait ressembler le repas de Noël d’un lecteur du Devoir ? Si on en croit le « Cahier des Fêtes » publié ce matin (édition du 4-5 décembre), à tous les autres repas de Noël de sa vie. Dinde, tourtière, ragoût de boulettes. Aucun encouragement à manger des produits bio, de productions locales, équitables ou de pêcheries durables (on suggère même du flétan, poisson sur la liste rouge de Seachoice). Le lecteur du Devoir peut se permettre d’oublier les problèmes de réchauffement climatique, de pollution des cours d’eau, de bien-être animal et de sécurité alimentaires lus dans son journal tout au long de l’année. Après tout, c’est Noël.

 

Publicités