Amuse bouche > 21 novembre 2010

Revue de presse

L’heure est venue de sortir une nouvelle fournée d’amuse bouche, ce condensé de l’actualité et de mes découvertes des dernières semaines, déjà publiés sur Facebook et Twitter. D’abord la théorie. La pratique et le reste suivront.

Le réchauffement climatique continue de faire beaucoup parler (à défaut d’agir). On trouve aussi beaucoup de publications sur la crise alimentaire et la faim dans le monde.

Agriculture et environnement et biotechnologies

La biodiversité a un prix : la disparition des forêts humides représenterait une perte de 5000 milliards $US par année. Un autre excellent article sur la perte de biodiversité avec des exemples concrets d’entreprises qui pillent les pays pauvres. À ce sujet, un billet de sur notre sur-utilisation des ressources de la planète.

La Hollande deviendra en 2015 le premier pays à interdire l’huile de palme qui n’a pas été produite de façon durable.

Qu’est-ce qui est le moins polluant ? Plusieurs petites fermes laitières ou quelques très grosses ?

Plus je l’utilise, plus j’aime ce graphique qui illustre les sources de GES. Les changements climatiques affectent particulièrement les pays en voie de développement et le FAO vient justement de publier un nouveau rapport sur le climat et l’agriculture dans les pays en voie de développement. Marion Nestle résume. Et toujours sur le climat, probablement le meilleur article que j’aie lu sur la question de la viande et du réchauffement climatique.

Une autre étude sur les coûts environnementaux de la viande recommande une réduction de la consommation 18-42% d’ici 2050.

Est-ce que le riz doré peut nous modifier notre rapport aux OGMs ? Un article de James McWilliams, auteur de Just Food. The Economist propose aussi un débat sur les biotechnologies en agriculture. Un peu aride, mais passionnant.

On a beaucoup parlé du saumon et des autres animaux OGM récemment. Cet excellent article du Guardian fait le point.

Pour ses 40 ans, La semaine verte propose 4 émissions spéciales.

Quel est l’élément le plus important de notre alimentation ? Les sols.

Un bon papier de James McWilliams sur la peur des pesticides et la recherche de faits scientifiques. « We ingest more carcinogens from a cup of coffee than from a year’s worth of conventional produce ».

Pierre Foglia est allé travailler sur une ferme laitière. Pas de morale, pas de justifications, simplement une description toute sensible de la vie des fermiers et des animaux.

Ça manque de critique, mais ce mignon petit vidéo de Whole Foods Market explique bien ce qu’est l’agriculture bio.

Un dossier pour enfin comprendre quelque chose aux effets des fertilisants chimiques

Vous voulez des ananas pas chers ? C’est les habitants du Costa-Rica qui en paient le prix.

David Suzuki milite pour le maintien des petites fermes locales

Victoire pour les travailleurs : le plus important producteur de tomates de la Floride devient équitable.

Un autre excellent billet sur le fait qu’on aide pas nécessairement les travailleurs en payant plus cher.

Droits, bien-être et cognition des animaux

Audacieuse initiative : Whole Foods a développé un système d’évaluation du bien-être animal pour la viande qu’il vend. Dans le même ordre d’idées, voulez-vous savoir comment votre poulet a été tué ? Des méthodes plus humaines pourraient devenir un argument de vente.

Fascinant. Les corbeaux vont « à l’école » pour apprendre à fabriquer des outils.

La Semaine verte parle de bien-être animal. Très instructif

Débat sur la consommation de viande à l’université Princeton. Les végés l’ont emporté !

Le 9 décembre à Londres, débat sur le thème « don’t eat animals » avec le philosophe Peter Singer. On pourra suivre en-ligne.

En Australie, les cochons ne seront plus de confniés dans des stalles d’ici 2017. Chez nous, on est encore loin de telles politiques mais le Ministre Lessard veut que toutes les espèces animales soient protégées par la Loi.

Un excellent article en français sur Jonathan Safran Foer, auteur d’Eating Animals (traduction française disponible janvier).

À Toronto, le lundi sans viande a été un (petit) enjeu de la campagne électorale municipale. Un bon début !

Végétariens, n’oubliez pas les arguments d’éthique animale ! Une journaliste de The Guardian revient sur Meat, A Benign Extravagance de Simon Fairlie pour rappeler qu’il n’y a pas que les arguments écologistes ont leurs limites.

Pêche

La Presse parle enfin des problèmes liés à l’aquaculture qui rappellent drôlement l’agriculture industrielle. Il existe toutefois des élevages alternatifs qui sont plus durables comme le barramundi.

Thon rouge : il faut aussi prendre en compte l’intérêt des pêcheurs dans la fixation des quotas.

Barton Seaver, chef à Washington, explique que pour sauver les océans, il faut simplement manger plus de légumes.

Un autre excellent TED sur la disparition du thon rouge.

Un bon article canadien sur les limites des programmes de certification de pêches durables.

Nutrition

Un poulet, est-ce que c’est un légume? Billet de François Cardinal sur la méconnaissance des enfants du contenu de leur assiette.

Pourquoi bannir les jouets chez McDo ne va pas aider à luter contre l’obésité.

Un autre super graphique : que mangent les américains. D’ailleurs, la consommation de fromage a triplé depuis les années 70 aux États-Unis et le gouvernement encourage à faire encore mieux.

La USDA a lancé un concours de recettes à base de végétaux pour les élèves et les producteurs de boeuf sont furieux.

Pourquoi et comment les aliments transformés nous tuent.

Où nous mène la « rectitude alimentaire » ? Qui en retire les bénéfices ? Un billet du NYT.

On commence à comprendre d’où viennent nos préférences de goût. Et toujours en psycho, une étude assez intéressante sur nos estimations du nombre de calories dans un burger.

Pourquoi est-ce si difficile de réduire sa consommation de viande ? Quelques pistes.

Lesley Chesterman visite l’usine Cambell’s à Toronto et y fait des découvertes surprenantes.

Manger moins de viande, oui, faut évidemment pas remplacer la viande par n’importe quoi. Une bonne remise en contexte.

Food rules” de Pollan est maintenant traduit. Son idée est simple : Manger de la vraie nourriture, surtout des plantes.

17 «déserts alimentaires» à Montréal. Des quartiers où l’accès à des fruits et légumes frais est à + de 500m des habitations.

Le thème de la « Nobel conference » du 5-6 octobre était Making Food Good. On peut regarder les conférences en-ligne.

Économie, faim et crise alimentaire.

Oubliez les pénuries de combustibles fossiles! Y’a pire : pénurie de chocolat à venir. Un brillante analyse économique.

Hommage à la bouffe industrielle. Et si l’industrialisation de l’alimentation avait des avantages?

La Semaine verte consacrait récemment toute une émission à la crise alimentaire. Un reportage de la BBC à voir absolument.

FAO: la facture alimentaire grimpe, les pays pauvres les plus affectés. Mais, pain, sucre, ail : les aliments touchés par la crise. Mais évidemment, la hausse du prix du blé fait aussi des heureux !

Plus d’un milliard de personnes se couchent le ventre vide. Pourquoi ?

On parle beaucoup de la faim dans le monde. Mais qui a faim ? Une carte et plein de données bien mâchées.

Publicités