Végé au Thai express : comme larron en foire

Faire la foire sans manger de viande !

Je travaille au centre-ville, le paradis de la foire alimentaire dans des sous-sols déprimants.  De toutes ces chaînes, Thai Express semble la plus populaire. Autour de midi, chaque Thai Express prend des allures de Silom Road avec des dizaines de travailleurs qui s’agglutinent autour des comptoirs de commandes à emporter. Reste que Thai Express est aussi un resto plutôt sympa pour les végétariens.

Avec les bars à salade et à sandwiches comme Cultures et Veggirama, Thai Express est un des fast food les plus veggie friendly. On y a toujours offert des nouilles aux légumes, mais depuis quelques mois, on a compris que les végétariens aussi avaient besoin de protéines et le Pad Thai est maintenant offert avec du tofu. Mieux, on a clairement identifié les plats végétariens d’un gros V vert : pad sew, pad thai, riz frit, sauté. Plus besoin de s’astreindre à l’exercice d’élimination. Ne manquait plus qu’on distingue les plats végétariens des plats végétaliens (sans produits d’origine animale). Et lorsque j’ai commandé mon pad thai hier midi, le gentil caissier m’a demandé: « Avec ou sans oeuf ? » Grand sourire pour moins de 8$.

Si vous devez manger au centre-ville, une nouvelle succursale du Thai Express vaut le petit détour. C’est celle de la Place Montréal-Trust, située au 2e étage si on arrive de Ste-Catherine ou au 1er si on passe par la banque sur Maisonneuve. Grande, fenêtrée, avec de vraies tables et chaises. L’espace est partagé avec un Tandori, un indien qui offre aussi d’intéressantes options végés. Une autre option intéressante pour manger végétarien avec du goût est le coréen KimChi du Centre Eaton.

Attention par contre, Thai Express n’a rien d’un resto « éthique ». Comme la plupart des restaurants de ce type, on nous sert dans de la vaisselle jetable, les employés travaillent dans des conditions difficiles et les aliments n’ont rien de bio. Thai Express appartient à un grand groupe de franchiseurs en restauration, MTY, qui est propriétaire de toutes les bannières nommées dans cet article ainsi que de Sushi Shop.

Publicités