La pâtisserie sans lait ni oeufs, c’est du gâteau

La poussière s’accumule sur mes comptoirs de cuisine, j’ai prêté des bols et des moules à des copines et je songe à utiliser mon four comme espace de rangement. C’est vrai que depuis quelques mois, je ne cuisine pratiquement pas. Je fais plutôt appel à des traiteurs comme Daniela, Mariève et Gaëlle qui me cuisinent  avec amour des petits plats végétaliens pendant que je réfléchis, écris, fais du yoga et flatte mes chats.

L’aspect pratique de la cuisine n’a pas cessé de m’intéresser pour autant. C’est une chose de convaincre quelqu’un de diminuer sa consommation de protéines animale. C’en est une autre de répondre à la question « oui mais je mange quoi maintenant ? ». Côté salé, c’est pas trop compliqué. Mais pour dessert ? Bien qu’on puisse trouver ça et là des recettes plutôt décadentes, force est de constater que les livres de desserts végétaliens sont pratiquement inexistants.

Défi santé

Je suis le travail de Véronique St-Pierre, alias Rose Madeleine, depuis plusieurs années comme on regarde les stars d’Hollywood. Je salive en sachant que je ne pourrai jamais toucher ses desserts pleins d’oeufs et de beurre. Véronique est une pâtissière diplômée, co-propriétaire d’une boutique en ligne sur le thème de la pâtisserie et inonde le Web de biscuits, tartes, gâteaux et autres gâteries. Quelle ne fut pas ma surprise de découvrir il y a quelques semaines qu’elle avait commencé à expérimenter les desserts végétaliens.

C’est l’aspect santé de la pâtisserie végétalienne qui a attiré celle qui a été végétarienne à l’adolescence. Après avoir donné naissance à son deuxième enfant, Véronique a eu envie de modifier sa façon de cuisiner. Le défi technique que représente le développement de pâtisseries sans oeufs ni beurre n’est pas non plus étranger à son intérêt. Une tarte au citron et sa meringue ? Un sandwich à la crème glacée ? Des Bounty maison ? Rien n’est impossible pour celle qui passe 12 heures par jour dans sa cuisine.

Déjeuner sucré

Une pâtissière omnivore qui se met au végétalien, ça mérite des encouragements et de partager un café. Après quelques rendez-vous ratés (pas facile d’être maman!), on a enfin réussi à se rencontrer la semaine dernière. En fait, Véronique m’a invitée à déjeuner chez elle où elle avait disposé sur la table ses dernières créations. Je vous laisse regarder :

Coup de coeur pour la tarte au citron qui rappelait celle de ma mère et le gâteau au chocolat et poire, un des meilleurs qui m’ait été de déguster dans ma vie.  Et le plus beau dans tout ça, c’est que Véronique propose pratiquement toutes ses recettes sur Internet et qu’elles sont hyper faciles à réaliser. C’est ici, au bas de la page. 

Le site Rose Madeleine
Sur Facebook
Sur Twitter

Publicités