(presque) en chair et en os

Peter Singer présente the Ethics of What We Eat

Je cite souvent Peter Singer, un des rares philosophes à s’intéresser à l’éthique de l’alimentation. Singer est l’auteur d’Animal Liberation (traduit en français) et de The Ethics of What We Eat (que je devrais peut-être traduire!). En gros, il soutient que les conséquences d’utiliser des animaux pour se nourrir sont plus grandes que le plaisir ou les bienfaits qu’on en retire et qu’on devrait donc s’en abstenir. Il va aussi plus loin en examinant l’impact de nos différents choix alimentaires (la viande, mais aussi les légumes, les produits bio et équitable, fruits de mer, etc) tant sur l’environnement que sur les autres êtres humains. Il présente ici les grandes idées derrière The Ethics of What We Eat.

Publicités