Sans saumon, tout est bon

Recettes végé de fromage à la crème et de saumon fumé

Un des plats les plus populaires du restaurant Aux Vivres est le végélox, une surprenante préparation au goût saumoné qui semble faire l’unanimité. On le sert en sandwich, avec un « fauxmage » à la crème. Un des ingrédients secrets de cette préparation est le liquid smoke, un assaisonnement qui donne instantanément un goût de fumée, dont j’ai beaucoup entendu parler et que je viens enfin de trouver au supermarché Quatre Frères sur St-Laurent. Le liquid smoke n’est peut-être pas l’ingrédient le plus santé de mon garde-manger, mais une goutte ici et là ne devraient pas trop réduire mon espérance de vie.

Pour mes amis Christian et Frédéric qui venaient souper hier soir, j’ai décidé de réinventer à ma façon le végélox en le servant sur une salade de lentilles, avec quelques cuillers de fauxmage à la crème et des pousses de daïkon pour donner un peu de relief à tout ça.

Végélox

  • 1 tasse de carottes hachées finement dans le robot
  • 1 c. à tb de jus de citron
  • 1/4 tasse de persil haché
  • 1/2 oignon rouge haché (on peut le mettre dans le robot avec les carottes)
  • 2 c. à tb de flocons de Dulse. C’est une algue qu’on trouve dans les magasins d’aliments naturels. On fait chauffer au four quelques minutes pour en faire des flocons.
  • sel
  • un peu de liquid smoke
  • câpres

Mélangez tous les ingrédients, laisser refroidir (plus on attend, meilleur c’est).

Donne 6-8 portions

Fauxmage à la crème

  • Un paquet de tofu soyeux (le tofu soyeux se vend dans des boîtes de carton et n’est généralement pas au frais). J’achète celui-là.
  • 1/4 tasse de cachous
  • 1 ou 2 c. à tb de lait d’amande, de soya ou d’eau
  • sel
  • poivre
  • un peu de sirop d’érable ou de nectar d’agave.

Mettre le tofu dans un linge à vaisselle propre. Presser pour faire sortir l’eau. Mélanger avec les autres ingrédients au robot. Ajuster la quantité de liquide selon la texture désirée. Le résultat est franchement impressionnant et se conserve au frigo jusqu’à une semaine. N’oubliez pas de mettre le linge à vaisselle au lavage… [ajout 2010-02-16] Vous y auriez probablement pensé par vous-même, mais ne mettez ledit linge à vaisselle dans n’importe quelle brassée.  Sinon, vous aurez comme moi à répondre à l’embarassante question "c’est quoi les trucs blancs sur mes t-shirts ?"… euh… Du tofu soyeux chéri.

Salade de lentilles

Il existe des centaines de recettes de salade de lentilles, pas besoin d’en ajouter une autre ici. Il s’agit simplement de faire cuire les lentilles et d’y ajouter des légumes qu’on aura fait revenir dans la poêle (carottes, oignons, céleri, etc) et de garnir ça d’une vinaigrette, genre huile, jus de citron, vinaigre balsamique, etc. C’est bon chaud ou froid. Hier, les lentilles étaient tièdes lorsque je les ai servies.

Assemblage et restes

J’ai utilisé un emporte-pièce pour faire le montage que vous voyez sur la photo. Servir en verrine à l’apéro aurait été pas mal aussi.

Et ce matin, j’ai mangé mes restes de végélox et de fromage à la crème sur des bagels chauds. Miam.

Chaudrée de lentilles pour se faire aimer

On a beau parler des crevettes à cause desquelles on détruit des tortues, de la souffrance des poulets et des vaches qui réchauffent la planète, ça nous dit pas quoi manger. Ce ne sont pas les livres ni les sites de recettes végétaliennes qui manquent, mais tout le monde autour de moi semble à la recherche de «la» recette parfaite. Bonne au goût, bonne pour la santé et surtout, facile à réaliser avec ce qui traîne dans notre garde-manger. Le week-end dernier, j’ai goûté la Chaudrée de lentilles du Candle Cafe Cookbook . Parfaite pour les soupers d’hiver et ça s’apporte très bien en lunch.

La recette est toute simple (pour 4-6 portions, n’hésitez pas à doubler pour en congeler):

  • 1 tasse de lentilles (brunes, rouge ou vertes, rincées)
  • 1 oignon haché grossièrement
  • 1 pomme de terre, pelée et hachée grossièrement
  • 1 courge butternut pelée, épépinée et hachée grossièrement
    (pour couper facilement une courge, on la met d’abord une dizaine de minutes au four à 350. Ça change tout)
  • 1 céleri, haché grossièrement (j’en avais pas, et c’était bon quand même)
  • 1 carotte, pelée et hachée grossièrement
  • 1 tomate, épépinée et hachée grossièrement (on peut aussi prendre de la tomate en boîte)
  • 1 1/2 càtb de pâte de tomates
  • 1 càt de thym
  • poivre frais moulu.
  • 4 tasses d’eau

On met tout ça dans une casserole, on amène à ébullition, on réduit au plus bas pour environ 90 minutes. On mélange de temps en temps (pour le plaisir de sentir) et si ça devient trop épais, on ajoute de l’eau. On ajuste les assaisonnements et on sert comme ça, ou sur de la quinoa, du bulgur ou du riz.

C’est aussi possible de faire cuire cette chaudrée de lentilles dans un Crock-Pot (3 heures à high).

Pour ceux qui auraient peur de se tromper, la recette est même montrée en vidéo ici.

Bon appétit !