Renée Frappier

Renée Frappier, chorégraphe de l’Expo manger santé

Lorsque j’ai commencé à m’intéresser à l’alimentation, nombreux sont ceux qui m’ont parlé de Renée Frappier : « il faut que tu lises ses livres », « il faut que tu la rencontres ». Ils avaient bien raison : Renée Frappier est en quelque sorte la fée marraine de la saine alimentation au Québec.
Comme l’explique Mariève dans son billet retraçant sa vie, Renée Frappier s’intéresse à l’alimentation biologique et au végétarisme depuis près de 40 ans. De professeure de chimie elle est devenue professeure d’alimentation végétarienne et auteure, puis cofondatrice de l’Association manger santé. Elle est maintenant à la tête de l’Expo manger santé qui fête sa 15e édition. Toute une vie à éduquer. J’ai discuté avec elle des défis auxquels on fait face quand on essaie de changer le monde « une personne à la fois ».

Danseuse et chorégraphe


C’est la danse qui a permis à Renée Frappier de trouver sa voie, à mi-chemin entre l’art et la science. Elle notamment effectué des stages auprès de Martine Époque et de Nouvelle Aire, pionnière au Québec avant de se tourner vers l’enseignement: « J’ai enseigné la danse pendant 4 ans. J’avais une troupe en contemporain, on faisait tout nous-mêmes. J’ai appris à monter un spectacle, un décor. » Même si elle ne danse plus aujourd’hui, Renée a gardé cette grâce et cette force tranquille qu’on trouve chez les grands créateurs qui ont été formés en même temps qu’elle comme Louise Bédard, Ginette Laurin et Louise Lecavalier.

Après sa rencontre avec la danse, l’art et la création ont continué à jouer un rôle de premier plan dans toute sa carrière : la plupart de ses amis sont artistes, ses livres ont tous été illustrés à la main, elle continue à travailler en suivant ses intuitions et en se laissant inspirer par son environnement. L’Expo manger santé est d’ailleurs née d’un coup de tête, en même temps qu’elle s’inscrivait au bac en nutrition à 48 ans ! Mais elle ne pouvait faire autrement, elle sentait que l’expo était nécessaire. « La première année, j’ai maigri de 12 livres ». L’Expo, c’est comme un gros spectacle.

Changer le monde une personne à la fois

En écoutant Renée me parler de ses conférences sur l’alimentation biologique et le végétarisme dans les années 70, j’avais l’impression que peu de choses avaient changées. Elle m’a rassurée : « Bien sûr que ça a changé. Maintenant, tout le monde connaît la signification du mot biologique, il y en a dans toutes les grandes surfaces. On a avancé dans le discours et dans la pratique. » Mais ce qui manque selon elle, c’est une prise de conscience de la part des pouvoirs publics. « S’il y avait une volonté politique, on avancerait trois fois plus vite. Là, c’est long. Le problème des pesticides pourrait être réglé si on décidait de ne pas en avoir. On connaît les solutions… mais c’est l’argent qui mène. Ça prend des lois, pas juste la bonne volonté de l’industrie.»

Décourageant ? Non. Renée continue d’essayer de changer le monde une personne à la fois. Et son défi c’est d’amener les gens à intégrer la théorie à la pratique. « Tout le monde sait ce que c’est qu’une alimentation santé, mais on continue de manger du bacon. »

***

Lorsqu’on écoute Renée Frappier, on réalise à quel point bien manger est la chose la plus naturelle et la plus simple au monde. Lorsqu’on la rencontre, on ne peut faire autrement que la voir comme un modèle de sagesse. Renée Frappier fait plus qu’éduquer, elle inspire. « Son » salon, l’Expo manger santé se tiendra du 16 au 18 mars à Montréal au Palais des Congrès et les 24 et 25 mars à Québec au Centre des congrès. Plus de 200 exposants seront présents pour nous montrer à quel point vivre vert est facile et accessible.

Je serai présente à Montréal samedi de 10h à 14h et dimanche de 10h à 13h pour des signatures et répondre à vos questions, au kiosque des blogueuses. Je donne aussi une conférence vendredi à 15h sur la scène bio-écolo.

Une réflexion sur “Renée Frappier, chorégraphe de l’Expo manger santé

  1. Merci Élise et MariÈve. Vous lire ce matin me donne des ailes. Vous rencontrer toutes les deux et j’ajouterais toutes les trois (avec Dominique Dupuis de l’Armoire du Haut) est très stimulant. Trois jeunes femmes passionnées d’alimentation saine et éthique et dont l’enthousiasme et les réalisations sont porteurs du changement pour lequel je m’implique. Merci d’être là et de rayonner, cela m’encourage à poursuivre. Renée

Les commentaires sont fermés.