Dimanche au soir à Chomedey

Le restaurant Bouddha d’cuisine à Laval

J’avais bien vérifié l’itinéraire sur Google Maps : la 15, puis la 440 vers l’Ouest. Rien de bien compliqué, mais un peu plus dépaysant que de prendre un Bixi pour aller déjeuner dans le Mile End. Chaque fois que je sors de l’ïle, j’ai un peu honte de me sentir étrangère à quelques kilomètres de chez moi, mais j’ai aussi un vrai plaisir à jouer sur les différences entre l’Île et sa couronne, pour appartenir à un clan, se sentir réconfortée dans ses choix de vie. Au premier ralentissement sur l’autoroute des Laurentides, on ne peut s’empêcher de lancer le très cliché « en tous cas, moi, je ne ferais pas ça tous les jours… 20 minutes de Montréal ? Ouain, le lundi à 2 heures du matin… »

Toujours est-il que ce dimanche à Laval, nos préjugés sur la vie d’outre-pont ont été ébranlés par la découverte d’un adorable petit restaurant végétalien, le Bouddha d’cuisine. C’est un peu par hasard que le Bouddha s’est installé dans le 450. Ses charmantes propriétaires, Sylvie et Laurence – de vraies montréalaises – ont appris de bouche à oreille que le local connexe à une épicerie bio se cherchait une âme. Elles y ont accroché couteaux sans trop savoir ce qui les attendait. Depuis, elle font découvrir une cuisine végétalienne à une foule hétéroclite mêlant végétariens convaincus, curieux à la recherche d’aliments santé, banlieusards et montréalais aventureux.

Les plats du Bouddha d’cuisine sont préparés d’avance. Ils peuvent être emportés ou encore mangés sur place dans une petite salle un peu trop climatisée ou sur une agréable terrasse surplombant le stationnement.

Nous étions quatre végétariens aux molaires aguerries et nous avons été agréablement surpris par le menu du Bouddha : des plats originaux juxtaposant des classiques réinventés, beaucoup de cru, des desserts décadents et tout ça, à prix très, très doux. Le plus difficile a été de choisir. Nous nous sommes laissés tenter par les gaspachos "jaune" et "rouge", la lasagne de courgettes et la quiche au fenouil. Tous les plats étaient absolument réussis et témoignaient d’une très grande maîtrise de la cuisine végétalienne. Un fin agencement des goûts et des textures sans approximation, des ingrédients frais, de qualité, bio et locaux autant que possible, un équilibre dans les apports nutritifs, une présentation soignée. Et c’était avant de goûter les desserts, une spécialité de la maison, qui à eux seuls valent le détour. Des gâteaux au chocolat inspirés du Millenium de San Francisco, des tartes à la lime, des galettes garnies de fruits de saison.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Bien que la qualité de leur cuisine soit le meilleur argument en faveur du végétarisme, Sylvie et Laurence vont plus loin en offrant des conférences sur les conséquences environnementales de la consommation de viande et en proposant plein d’information sur la nutrition végétarienne sur leur site. Pour la première fois de notre vie, nous étions jaloux des Lavalois qui ont la chance d’avoir dans leur cour une excellente cuisine tenue par des femmes aussi dévouées.

Après avoir tout fait pour convaincre Sylvie et Laurence d’ouvrir une succursale du Bouddha d’cuisine de notre côté de la rivière des Prairies et avoir rempli le coffre de la voiture de plats pour nos lunchs de la semaine, nous n’avions qu’une promesse à leur faire: nous reviendrons à Laval.

***

Sylvie nous offre sa recette de gaspacho à l’ananas-concombre (celle pour laquelle je traverserais la rivière des Prairies à la nage)

Gaspacho à l’ananas-concombre (la jaune)
(pour 6 personnes)

  • 4 tasses de concombres anglais pelés et coupés en cubes
  • 4 tasses d’ananas coupé en cubes
  • 1 tasse de jus d’ananas frais
  • 1 petit jalapeno épépiné et coupé en très petits cubes
  • 1 échalote hachée (parties verte et blanche)
  • 1 càtb de lime
  • 1 càt de sel de mer
  • 1 poignée de coriandre fraîche hachée
  • 3 càtb d’huile d’olive

Au mélangeur mettre 2 tasses de concombre et 2 tasses d’ananas, l’échalote et le jus de lime.  Mélanger jusqu’à  consistance lisse. Ajouter le reste des ingrédients et réfrigérer avant de servir.

Garnir de coriandre pour servir.

***

Le Bouddha d’cuisine
535, Autoroute Laval (440)
Laval (Québec) H7P 5G9
450-682-9378

Ouvert du mardi au samedi, de 9H30 à 17H30.
Les dimanches, de 13H30 à 15H30.

Prix pour deux personnes (entrée, plat, dessert) : environ 30$

***

Building a wolf a aussi bien aimé sa visite.

3 réflexions sur “Dimanche au soir à Chomedey

  1. Les photos me donnent l’eau à la bouche! Dommage que vous n’ayez pas réussi à convaincre les proprio de s’installer à Montréal…

    Je viens de faire une recherche sur Google Maps, et aux heures de pointe, je peux me rendre au restaurant en 47 minutes en transport en commun… c’est à ma portée! Et c’est vraiment pas cher, pour deux personnes avec l’entrée et le dessert en plus!

    En passant, j’ai reçu Ripe From Around Here par la poste hier et j’ai commencé à le feuilleter. C’est vrai qu’il a l’air vraiment génial… Je me suis aperçue que Jae parle souvent d’une certaine Élise… est-ce toi?

  2. Bonjour tout le monde,

    Quelle charmante écriture que celle d’Élise Desaulniers, au moins tout aussi savoureuse que les plats qu’elle décrit !

    Ce fut un réel plaisir de te rencontrer à Laval, toi et tes amis, Élise, dans un si bel échange. La rencontre avec la clientèle est toujours source d’inspiration et nous supporte énormément.

    Et oui, le Bouddha d’cuisine est tout à fait ouvert à tester un point de vente à Montréal. Aussi, si vous connaissez un établissement ou un commerce situé dans un environnement achalandé, qui s’intéresserait à un partenariat avec un traiteur végétalien comme le nôtre, svp écrivez-nous à infos@lebouddhadecuisine.com . Nous explorerons toutes les possibilités.

    En attendant, vous pouvez toujours venir à Laval par le métro Montmorency et l’autobus 61 (arrêt Marché 440). Et à propos, nos heures d’ouverture du dimanche sont de 13h30 à 17h30 – une erreur s’était glissée sur notre site WEB…

    Merci encore à Élise et à tout son entourage pour les encouragements, et venez nous voir, on aime la bonne compagnie !

Les commentaires sont fermés.