Amuse bouche > 6 mai 2010

Revue de presse

J’ai pris l’habitude de poster sur Facebook et Twitter les articles que je trouve intéressants au fil de mes lecture. Pour ceux qui n’auraient pas encore goûté à tout ou qui n’auraient pas eu le temps de les attraper avant qu’ils ne se retrouve au fond du frigo, voici quelques liens que j’ai postés sur  au cours des derniers jours. Si vous aimez, j’en referai.

La théorie

Parmi les 100 personnalités les plus influentes du Times, cinq s’intéressent à l’alimentation.

Schizophrénie morale ou « carnisme », Melanie Joy, un prof de psychologie, parle de notre rapport ambigu aux animaux sans tomber dans les clichés.

Un nombre croissant de mauvaises herbes résistent au Roundup. Oups.

Il existe 600 étiquettes de certification écolo différentes, c’est le bordel, l’État doit légiférer…

Les produits laitiers responsables de 2,7% des GES. Un litre de lait = 16km dans une petite voiture

Le message commence à passer : les ventes de produits à haute teneur en fructose en baisse aux États-Unis.

La pratique

Le guide alimentaire canadien peut maintenant être personnalisé selon ses préférences (on peut choisir des légumes de saison ou éviter tout produit d’origine animale par exemple). Simple et amusant. Vous allez toutefois trouver que la section « lait est substituts » est un peu légère. Le seul produit d’origine végétale qu’on y trouve est le lait de soya enrichi. On peut aussi trouver du lait d’amande et de riz enrichis de vitamine D et de calcium. Le calcium se trouve aussi dans les légumes verts. Pour la vitamine D, il faut prendre du soleil, boire des boissons enrichies ou se tourner vers les suppléments.

Il y a maintenant 30 restaurants de haute cuisine végétarienne à Londres, c’est 50% de plus qu’il y a trois ans. Et toujours aucun à Montréal.

Smoothie à l’avoine. Nourrisant et se prépare avec des trucs qui pourrissent dans le fond de mon frigo.

Mark Bittman propose plein d’idées de sushis sans poisson. Daikon, tofu, aubergines, roquette. Et rassurez-vous si vos créations ne ressemblent pas trop à ce que vous trouvez dans les restos. Mark Bittman lui-même fait des sushis laids.

La nouvelle « dirty dozen » : les 12 fruits et légumes contenant le plus de pesticides (qu’il faut donc acheter bio ou remplacer).

Le secret est dans la sauce : arachides-coriandre tomates (bon avec tout, notamment des asperges…)

Le reste

De la vodka de quinoa équitable ! À goûter lors de votre prochaine visite à Paris, Londres, NY, San Francisco ou Berlin.

On a mis douze vaches ontariennes sur Twitter. Sans commentaire…

Dans la catégorie « fallait y penser », comment ouvrir une bouteille de vin sans tire-bouchon.

About these ads

2 Comments

Les commentaires sont fermés.