La dame au Camellia

Le Long Jing Shi Feng, la vitalité retrouvée dans une tasse de thé.

Samedi, fin d’après-midi. J’ai rendez-vous au Camellia Sinensis avec Émilie. En fait, nous devions nous rencontrer pour un chai au Dervish Café  (le meilleur en ville, dont la recette est offerte ici) mais mon café vegan préféré de la rue St-Denis était malheureusement encore fermé (est-il enfin ré-ouvert ?). Bref, nous voilà attablées sur Emery. On feuillète l’impressionnante liste de thés offerts, on ne sait trop quoi choisir. En fait, on constate qu’on se sent toutes les deux complètement épuisées. Paraîtrait que la fin janvier amène les jours les plus déprimants de l’année. Il fait moins vingt et nous sommes dans le vent.

On demande conseil à la serveuse… "Vous auriez pas un thé qui donne de l’énergie ?" Elle nous conseille sans hésiter le Long Jing Shi Feng, un thé vert chinois. "Lorsque je veux lire toute la nuit, c’est ce que je prends."

Je ne connais pas grand chose en thé mais force est de constater que celui-ci a un effet magique en plus d’être délicieux (c’est quand même important!). L’effet est bien différent de celui du café, qui ouvre les yeux sans plus. Le Long Jing réchauffe l’intérieur et on sent rapidement l’esprit s’aviver. Vraiment, le thé parfait. Toutes les deux, nous avons retrouvé vitalité dans notre tasse de thé. Je suis retournée au Camellia en acheter. Le Long Jing accompagne maintenant mes après-midis au bureau.

(Petit truc pour profiter du Long Jing sans traîner sa théière dans sa sacoche:  j’ai découvert au Japon des sachets de thé à remplir soi-même. Ici, j’en ai trouvés chez Eden, aux Galeries du Parc.)

Je n’ai pas trouvé d’explication claire sur l’efficacité énergétique du Long Jing mais reste que ce serait le thé le plus prestigieux de Chine et qu’il serait énormément copié. Celui que nous a proposé la dame du Camellia Sinensis est l’original, produit à la main en petite quantité, qu’on importe directement. On peut l’acheter ici.


2 réflexions sur “La dame au Camellia

  1. Un Amour des Thés offre 4 Lung Jing, cueillis avant et après le Qing Ming, dont un du Pic du Lion (Shi Feng), rapporté par Stéphane au printemps 2011.

Les commentaires sont fermés.